Institut Français de Respiration Consciente

A ce jour, le processus du Rebirthing continue de se répandre sur toute la surface du globe et sous plusieurs dénominations, consécutivement aux apports spécifiques apportés par différents enseignants.

Anne-Marie de Vinci et Urwana Shandar, après avoir suivi plusieurs formations en Rebirthing et en Breath-therapy, en particulier avec Leonard Orr, avec Dr Eve Jones et à la Osho Multiversity à Pune (Inde), à la fin des années 70, ont choisi de désigner leur travail spécifique sous le terme de "Respiration Conscience" dès les années 80. En effet, leur approche différait sur bien des points avec ce qui se pratiquait en France sous le nom de Rebirth.

La Respiration Consciente ® est pratiquée officiellement dans le domaine paramédical et médical – gestion du stress et de l’anxiété (claustrophobie, dépression, attaques de panique, épuisement professionnel, troubles respiratoires et rééducation respiratoire, préparation à l'accouchement -, en thérapie et psychothérapie individuelle, développement personnel, dans l'entraînement sportif pour la récupération après effort, pour les artistes dans la gestion du trac, et pour toute personne se sentant bien et désirant aller plus loin dans la réalisation de son potentiel.

Les applications de la Respiration Consciente ® sont innombrables.

Afin d'obtenir de réels résultats, dans le sens de l'édification de l'être, il est essentiel de pratiquer de façon approfondie auprès de personnes compétentes et formées à cette méthode. La pratique de la Respiration Consciente ® n'est pas comparable à un entraînement sportif en vue d'une performance. Elle n'est pas une technique d'expression émotionnelle dite "cathartique", ni une expérience de régression - ce qui la différencie du Rebirth et du Rebirthing. Il s'agit bien davantage d'un processus psycho-énergétique amenant au lâcher prise, où la personne est amenée à une réconciliation profonde avec son souffle afin de pouvoir rapidement pratiquer en autonome par elle-même.

La respiration n'est jamais dangereuse. 
De même que pour piloter un avion, 
il faut en connaître les instruments 
et s'enquérir de la météo.

Fermer la fenêtre

Accueil

IFRCorange