Institut Français de Respiration Consciente

Il se compose de quatre séries de cinq respirations (soit vingt au total). Chaque respiration comporte une inspiration et une expiration.

Vous pratiquez sur le rythme de quatre respirations plus une : quatre respirations normales suivies d’une respiration plus ample. Ceci est répété quatre fois. Ce qui fait un total de vingt respirations. Vous pouvez vous aider des cinq doigts de la main pour compter les respirations. Vous faites cela quatre fois de suite, ou deux fois chacune des mains. Les petits enfants peuvent compter ainsi. Les vingt respirations se font donc sans interruption.

Les quatre respirations normales permettent de bien apprendre à connecter le souffle en un cercle parfait. Le but de la cinquième respiration est de mettre l’accent sur l’amplitude.

La respiration se fait, à l’inspiration comme à l’expiration, par le nez.

Vous devez connecter la respiration, c’est-à-dire unir l’inspir à l’expir et l’expir à l’inspir.

Vous devez localiser la respiration dans le haut de la poitrine. Pour vous y aider, vous pouvez placer délicatement une main au niveau du thymus, et "respirer dans votre main".

Le bon rythme consiste à ne pas pousser ni retenir le souffle. Votre respiration doit être libre : n’essayez pas de la contrôler. Votre rythme respiratoire doit être sans heurt, il doit couler de lui-même. Lorsque vous respirez correctement, vous pouvez sentir que vous respirez l’énergie autant que l’air.

Certaines personnes peuvent ressentir quelques manifestations physiques, par exemple avoir la tête qui tourne, ou des sensations de picotements dans les mains, etc. Si c’est votre cas, comprenez qu’il est normal pour des personnes ayant de mauvaises habitudes respiratoires de ressentir des sensations inhabituelles en respirant correctement. Si vous faites ces Vingt Respirations Connectées tous les jours, vous remarquerez que les sensations physiques peuvent être différentes chaque fois. Cela signifie que vous apprenez quelque chose dont vous tirez profit. La respiration est totalement sans danger, mais pas le mental. Aussi, le mieux est-il de pratiquer progressivement, en douceur.

Exercice de base : la respiration par le nez

Fermer la fenêtre

Accueil

IFRCorange